alomancie

alomancie

alomancie outil

alomancie

Il s’agit en faite de la Divination par le sel.

le sel a des vertus magiques mais aussi Divinatoire.

C’est une technique ancestrales. On ne sait pas précisément quand elle est apparue mais selon certains manuscrit, elle était très répandue au Moyen-Age. Comme vous pouvez le constater, beaucoup de  Méthode Divinatoire sont apparues ou étaient très répandues à cette époque et aux quatre coins du monde ! On l’utilisait pour se protéger du mal, pour jeter des sorts et lire l’avenir. Mais cet art Divinatoire est de moins en moins utilisé de nos jours. on protéger les maison du mal en entourant les habitation dans gros trait de sel.

le sel est un puissant purificateur, mais saviez-vous qu’il a également été utilisé dans les arts divinatoires ?

Cet art divinatoire n’est pas connu !

D’ailleurs, certains spécialistes de la voyance y émettent des doutes quant à sa réelle efficacité.

Pour rester objectifs dans nos dires, nous vous présentons dans cet article les deux manières de pratiquer l’alomancie ainsi que les appréhensions qui y sont reliées.

Le pouvoir du sel

Outre la purification, le sel dispose de nombreux pouvoirs. Il est également fréquemment utilisé comme ingrédient dans la magie, mais ici, nous vous présentons alomancie, où le sel est l’élément principal pour pratiquer la divination.

Alomancie est un art divinatoire très rudimentaire, d’ailleurs, il n’y a pas beaucoup d’informations à sur son origine et actuellement, très peu de personnes l’utilisent. Et pourtant, il existe bien des manières de la pratiquer et des interprétations de base.

 

La première manière de pratiquer alomancie

La première manière de pratiquer alomancie consiste à le mettre sur le feu. Elle est utilisée pour les questions à deux principales réponses : Oui/Non, Positif/Négatif.

Pour ce faire, il faut tout d’abord se munir d’une plaque très chaude. Puis, comme pour tout art divinatoire, il faut se concentrer sur une question ou une situation. Par la suite, il faut prendre une poignée de gros sel et le poser sur le support brûlant.

L’interprétation dépend du crépitement du sel sur la surface chaude. La réponse à votre question est « non » ou « négative » si vous pouvez observer un fort crépitement ou que celui-ci dure un bon bout de temps. La réponse à votre question est « oui » ou « positive » si vous pouvez observer un crépitement doux ou s’il s’estompe rapidement.

 

La seconde manière de pratique alomancie

La seconde manière de pratique alomancie consiste à jeter du gros sel ou du sel fin par terre ou sur une surface plane. Contrairement à la première méthode, elle est utilisée pour des questions ouvertes. En effet, son interprétation se fait à partir des formes que le sel évoque. Cela peut alors très vaste et nécessite l’expérience et le savoir-faire de l’alomancien ou de l’alomancienne.

 

Les appréhensions

Ceux qui se sont essayés à alomancie sont souvent sceptiques quant à son efficacité, considérant que pour la première méthode, le crépitement peut dépendre de plusieurs facteurs tels que l’humidité du sel ou la chaleur de la plaque chauffante. Aussi, compte-tenu des interprétations possibles pour cette façon de faire, ils proposent l’utilisation du pendule.

Quant à la deuxième méthode, de nos jours, elle ne suscite pas non plus de nombreux adeptes. En effet, son interprétation reste assez difficile et les bases n’ont pas été transmises, au même titre que la cafédomancie, et contrairement à la boule de cristal, au succès plus important.

Par conséquent, alomancie ne dispose pas de la même considération que les autres arts divinatoires. Cependant, l’utilisation sur sel reste très importante dans la purification,de tout les supports pour le voyant, même rappelons-le pour la purification c’est surtout l’intention qui compte ……………………

école officielle de voyance sensitive méthode pierre horn