LE FOU (Arcane sans nombre) ÉCOLE VOYANCE PIERRE HORN COURS DE TAROT

FOU

LE FOU (Arcane sans nombre)

LE FOU (Arcane sans nombre) ÉCOLE VOYANCE PIERRE HORN COUR DE TAROT

FOU D’entrée de jeu… Nous voici devant la lame du FOU…

Et oui… LE FOU se trouve au début et à la fin de la ROTA!

Le « Mat » ou Le « Fou » ou Le « Fol » est une des seules cartes sans numéro dans la plupart des variantes du Tarot dit « de Marseille ».

Habituellement classé comme faisant partie de la série des atouts, il est le seul atout non numéroté (aussi appelé « l’arcane sans chiffre »).

À l’exception notables des variantes dites de Rouen ou de Bruxelles où il porte le numéro XXII.

Dans le Tarot populaire, il est devenu l' »Excuse », aussi dite la « Mandoline » : dans les règles du XVIIème siècle, il remplissait le même rôle.

Certain considère le FOU pour être la première lame du Tarot en tant que « 0 », d’autres affirment qu’elle est la 22ème lame du jeu, les kabbalistes quant à eux, estiment qu’elle est la 21ème lame, parce que le « shin » est la 21ème lettre de l’alphabet hébreux…

Selon moi, LE FOU est une « Lame sans Chiffre », au même titre que la 13ème lame est la « Lame sans Nom », donc je la considère comme telle…

(et par pure fantaisie je le nomme « LE FOU » quand je le place au début du Tarot et le nomme « LE MAT » quand il se retrouve à la fin).

Au début de la Rota, LE FOU m’apparaît comme un insouciant qui avance vers l’inconnu…

C’est « LE FOU ». (on peut considéré que l’arcane se trouve alors à la position « 0 »).

À la fin de la Rota LE FOU revient pour signifier que l’initiation l’a transformé et qu’il est désormais un individu accompli, prêt à prendre les sentiers de la liberté…

Mais en cas d’échec, l’initié est « MAT », c’est-à-dire « échec et Mat »! (on peut alors considérer qu’elle se trouve ici à la position « 22 »).

Le terme « MAT » signifie « échec imparable mettant fin à la partie ». En tant qu’adjectif, « mat » se dit d’un joueur qui a perdu la partie.

Mat est un mot d’origine arabe qui signifie « mort ».

Ces définitions sous-entendent le fait qu’il se passe quelque chose d’irréversible.

Quelqu’un se retrouve en échec, ce qui laisse penser que ce dernier avait entrepris quelque chose au préalable.

Cela dit, même si je place le FOU au début ou à la fin de la Rota, je ne le considère pas pour être ni le « 0 » en tant que tel, ni le 22…

Pour ma part, je ne considère pas LE FOU comme étant vraiment un arcane majeur.

Pour moi LE FOU est à au début, au milieu, à la fin, partout et nulle part…

En italien, « il matto » signifie, justement : « le fou ».

Dans certains jeux de Tarot, cet arcane est donc nommé à juste titre LE FOU.

 

LE FOU EST UN BLAGUEUR !

 FOU

Il a donné naissance au joker de nos jeux de cartes, celui que l’on place lorsque la situation est difficile ou désespérée ou qui fait prendre au jeu une tournure inattendue et que l’on souhaite chanceuse.

 FOUUn arcane pouvant être placé n’importe où, en première position ou entre deux autres arcanes ou en dernière position, ou encore avec les arcanes mineurs.

Vu qu’il est dépourvu de nombre.

Puisqu’il est comme le joker des jeux de société, s’il est « neutre ».

Il peut avoir une influence déterminante sur une partie et, imprévisiblement, faire tourner la chance!

LE FOU est libre, il va et vient au gré de ses envies et des possibilités de la vie.

Il chemine avec juste le bagage qui lui est nécessaire, son âme et saura se débrouiller dans toutes les situations.

C’est une personne originale qui bien sûr a des comportements inattendus, parfois surprenants ou même choquants.

C’est en lui que l’on peut trouver la plus grande liberté, la plus grande évolution mais aussi le chaos et la folie.

L’animal qui le suit nous montre qu’il est important d’accepter et d’être conscient de « la bête en nous ».

De laisser cette part de nous cheminer à nos côtés sur la route de la conscience. Si nous ne le faisons pas, elle nous rattrapera… et nous mordra les fesses.

 

Quelques mots-clés :

liberté, voyage, originalité, essentiel, chaos, folie, libération, clown ou bouffon, insouciance, joie de vivre, essentiel, nomade…

 

C’EST D’ORDRE MAT-ET-MATIQUE

 
 FOU

L’absence de nombre dans l’arcane majeur du FOU – où existe pourtant l’espace conçu pour héberger un nombre – laisse penser que l’arcane du FOU désigne un vide au niveau intellectuel.

En effet, les nombres sont une science issue de l’activité mentale, ils sont une découverte de l’intellect.

Le fait qu’il ne figure rien dans cet espace semble confirmer que le Mat ne se soucie pas des lois qui régissent le monde, ni des lois mathématiques ni des lois cosmiques…

Par ignorance, le FOU refuse de se soumettre à des lois, car il considère toutes lois comme un entendement à la soumission.

Cette absence de nombre indique également que le FOU entretient une relation particulière avec l’espace-temps.

Ce dernier n’est pas, non plus, préoccupé ni par son passé ni par son avenir, il existe pleinement dans l’instant présent (les nombres symbolisant le mouvement du temps).

Diverses hypothèses peuvent être retenues concernant l’absence d’un nombre qui peut indiquer soit que cet arcane s’échappe du système dans lequel sont empêtrés les autres arcanes

Soit que cet arcane est rejeté par le système, soit qu’il n’y est pas encore, soit qu’il y est extérieur.

Dans tous les cas, cet arcane est libre, contrairement aux autres arcanes qui, eux, sont reliés et dépendants les uns des autres.

Sans nombre, le FOU évolue sans contrainte sociale ; le système instauré par les autres arcanes n’est pas compatible avec la personnalité du FOU.

Le système ne peut ni l’étiqueter, ni la manipuler, ni la diriger, ni la corrompre, ni la retenir.

Le FOU échappe à tout contrôle et emprise.


DESCRIPTION DU FOU

 FOU

Le FOU ressemble à un inconscient qui traverse un peu toutes les étapes de la vie.

La carte présente un homme tenant un bâton dans la main droite et un baluchon sur son épaule, il avance vers la droite d’un pas décidé, il semble parti pour explorer des pays inconnus.

Il regarde vers le ciel…

Il ne semble pas se soucier de savoir où il place les pieds, ni de savoir où il va…

Son bâton symbolise l’énergie qu’il puise de la terre dans une relation d’essence divine.

Le plus souvent, les vêtements du FOU sont multicolores et donnent l’impression que le personnage est un marginal, un vagabond, un original exclu de l’ordre établi, il cultive sa différence, il est hors normes et de ce fait rejeté par les autres.

Les couleurs majoritaires bleu et rouge montrent cependant clairement qu’il y a beaucoup d’énergie dans le personnage et aussi une quête de spiritualité.

Il est vigoureux et plein d’énergie comme le traduisent ses grandes enjambées.

Ses pieds sont puissants et le mènent où il veut, le Mat est libre, il n’est contraint par personne et il se déplace avec détermination.

Malgré tout il porte un chapeau qui démontre qu’il est bel un bien « un fou ».

Il s’agit bien de la coiffe des « fou du roi » et on remarque des grelots à sa ceinture, qui indique que l’on entend LE FOU venir de loin quand il s’amène…

Porte une besace au bout d’un bâton sur son épaule.

Il possède une intelligence qui lui vient de ses capacités naturelles.

Il a acquis un certain niveau de connaissance grâce à son contact privilégié avec la nature.

On n’en connait pas le contenu.

Il a appris à se fier à son instinct et se méfie des gens d’érudition.

Il s’agit de tout son bagage…

Cela constitue tout ce qu’il a accumulé comme connaissance et comme attache au cours de son existence.

Sa spiritualité est d’ordre « naturelle ».

LE FOU est accompagné par un chien (certains diront un lynx ou un chat).

Cet animal qui se trouve à sa gauche mais qui marche vers la droite semble vouloir le retenir et déchire son pantalon…

Il cherche à avertir son compagnon, car LE FOU se dirige droit vers un précipice.

Mais aussi, LE FOU ne serait il pas blessé ?

Le LE FOU est exclu, il est blessé, il est différent des autres, il expose sa blessure.

C’est sous cet angle que le fou est l’Arcane de tous les exclus, des marginaux, des vagabonds, des incompris, des mal aimés.

Il ne possède rien, seulement un baluchon avec lequel il part vers l’inconnu.

Il s’oppose à toutes les richesses du monde et à ceux qui les détiennent et au pouvoir ainsi qu’à l’ordre établi.

Ainsi les chemins qui mènent à la sagesse sont multiples soit par la solitude, l’isolement, la retraite, le voyage ou par la communauté avec les autres.

Par cela il s’oppose à L’HERMITE qui est un peu son pendant.

 

HORS-JEU : LE FOU ?

suite seulement pour les abonner ou les élèves de l’école qui suivent les cours.

 

légende du fou école de voyance Pierre Horn cours de tarot Marseille suite