Graphologie

Graphologie

Graphologie

La graphologie est l’étude de la personnalité, du caractère d’un individu à travers l’analyse de son écriture.

 

Les origines de la Graphologie

 

Le mot apparaît en 1870 : c’est  Jean-Hypollyte Michon, un abbé français qui crée le mot « graphologie », science de l’écrit et ce sera son élève, Jules Crepieux-Jamin, qui mettra au point les bases de cette science, toujours très développée en France.

 

Les principes de la Graphologie

 

La graphologie se base sur la constatation suivante : dans sa façon d’écrire, chaque personne transmet une partie de son vécu, que ce soit au niveau intellectuel,relationnel ou affectif .

Dans notre calligraphie, on distingue une partie consciente par exemple,

le fait de s’appliquer volontairement pour être facile à lire et une partie inconsciente qui reflète des traits caractéristiques de notre personnalité,

et qui constituera l’objet d’étude du graphologue.

Graphologie

 

Il faut savoir que rien ne sert de déguiser son écriture !

En effet, on aura peut-être l’impression d’avoir réussi à transformer sa calligraphie ordinaire.

Cependant il n’en n’est rien, il est des tendances graphiques personnelles,

que nous ne remarquons même pas, mais qui nous trahiront à coup sûr.

 

Façon d’appuyer sur le papier ou de lier les lettres les unes aux autres par exemple

La graphologie est une technique pseudo-scientifique d’analyse de l’écriture qui affirme pouvoir déduire systématiquement des caractéristiques psychologiques de la personnalité d’un individu à partir de l’observation de son écriture manuscrite. Celle-ci est décrite sous forme de signes graphiques qui, groupés en syndromes, amènent le graphologue à faire correspondre un type d’écriture ou de mouvement d’écriture, à un type de personnalité ou de caractère dans une classification préexistante.

Le fondement de la graphologie est analogue à l’idée que les formes du visage, du corps ou des gestes corporels permettant de faire des déductions psychologiques : on pourrait faire de même à partir de la trace graphique laissée par les mouvements d’écriture. Elle fonctionne selon les mêmes principes que les tests projectifs. Elle s’est développée parallèlement à la morphopsychologie. Par la suite, la graphologie a été utilisée pour diagnostiquer des pathologies, ou comme technique d’investigation dans des procédures de recrutement, avec un succès très contesté.

La grande majorité des études reposant sur une méthode expérimentale scientifique démontrent que les hypothèses et les résultats obtenus par la graphologie sont invalides , elle est aujourd’hui considérée comme une pseudo-science. Malgré l’accumulation de preuves contre sa validité prédictive, elle a longtemps été utilisée dans certains pays, notamment en France comme outil d’évaluation de candidats à l’embauche.

Elle doit être distinguée de l’expertise en écriture qui est une technique d’investigation visant à attribuer un écrit manuscrit à son scripteur, que ce soit pour l’identification judiciaire de l’auteur d’un écrit anonyme ou pour l’attribution historique de documents manuscrits.

école officielle de voyance sensitive méthode pierre horn