le système solaire se déplace dans la galaxie modèle hélicoïdal de notre système

 

Cela suppose que notre Soleil et les planètes de notre système solaire ne sont jamais à la même place.

Voici deux exemples de vidéos du modèle hélicoïdal de notre système .

Le physicien Nassim Haramein précise la différence dans cette vidéo :

Même si ce n’est pas totalement faux, on omet un fait très important. Le soleil n’est pas stationnaire. En réalité le soleil se déplace à une vitesse extrêmement rapide, jusqu’à 828000 km/h maximum.

Notre système entier est en orbite autour de la Voie Lactée. En fait, il faut 220 millions d’années au Soleil pour tourner autour de notre Galaxie.

dans la réalité, notre Soleil n’est pas immobile et se déplace dans la galaxie : il met 226 millions d’années pour en faire le tour, à une vitesse de 781’000 km/h minimum.

L’ancien modèle n’est pourtant pas faux : si on se met à la place du Soleil, on est immobile ; les planètes nous gravitent autour et c’est le ciel (donc la galaxie) qui tourne autour de nous.
D’ailleurs, quand les anciens savants voyaient la Terre immobile et le Soleil nous tourner autour, ils n’avaient pas tort non plus : quand vous regardez la Terre depuis votre chaise, elle ne bouge pas !

 

Alors non, la représentation classique du système solaire n’est pas fausse.

Elle est juste prise dans un référentiel bien particulier et adapté à ce qu’on veut décrire : celui du Soleil et de ses planètes. Cela n’empêche pas que cette représentation n’est pas une représentation « universelle » : un extra-terrestre venu d’ailleurs verrait bien le Soleil se déplacer dans la Voie Lactée…

+

Europe lune de Jupiter

EUROPA ( J II Europe ) officiellement Jupiter II Europe (en abrégé J II Europe, internationalement J II Europa) est un satellite naturel de Jupiter, le sixième par la distance et le deuxième parmi les satellites galiléens.

La plus petite des quatre lunes de Jupiter découvertes en 1610 par Galilée.

Est depuis plusieurs années dans le collimateur des astronomes et des agences spatiales.

don la raison première est la très forte probabilité qu’elle possède un océan d’eau liquide sous sa surface, et des conditions pouvant être favorables à l’apparition d’une vie au moins microbienne.

KARINE POYET
EUROPA
Sont propriétaires
LAMPERT ALEXANDRE

La Suite ICI

EUROPAEUROPA

 PRIX TTC 40 € ACHETER MAINTENANT

EUROPA ( J II Europe )



Laisser un commentaire

Post Navigation