Numérologie

Numérologie

Numérologie outil

Les nombres sont omniprésents dans notre existence.

Ils nous deviennent familiers dès notre plus jeune âge. Ils nous permettent d’accéder à des connaissances sans eux hors de notre portée, de rendre l’Univers compréhensible et de mieux appréhender les liens qui nous unissent à cet univers.

Ils occupent depuis longtemps une place privilégiée au sein des traditions et des religions les plus diverses où, en dehors de leur valeur profane, on leur attribue également une valeur sacrée. Ainsi dans la genèse, Dieu dit -.

יצרתי עם משקל, סדר, מדידה

 » J’ai créé avec poids, ordre et mesure. « .

Dans le judaïsme, on trouve le principe suivant :  » tout procède nécessairement par 3 qui ne font qu’un. « . Dans le bouddhisme, on trouve que  » le Bouddha a mesuré l’univers en faisant sept pas dans chacune des quatre directions. « . Dans l’islam, il est dit dans le Coran que  » le visage de Dieu observe, des quatre directions du Ciel, la conduite des croyants. « .

On peut faire ainsi le tour de toutes les traditions, même les plus anciennes, on constate que le nombre est omniprésent, sa richesse sur le plan symbolique et ésotérique lui permettant de véhiculer les messages les plus subtils.

L’origine de la numérologie à proprement parler n’est pas connue. Mais on en trouve des traces dans toutes les grandes civilisations : chez les Sumériens, les Egyptiens qui développèrent considérablement les arts divinatoires et étudièrent les nombres en leur attribuant une valeur magique, dans les cultures indienne et arabe, au Pérou, en Chine, en Europe… Certains pensent qu’elle naît avec l’écriture. Certains auteurs américains avancent même l’hypothèse que son origine remonterait à la civilisation atlante dont le continent sombra dans l’océan il y a 115 00 ans environ.

La véritable renaissance de la numérologie débute aux Etats-Unis, notamment sur la côte Ouest. 3 femmes sont à l’origine de ce renouveau :

. L. Dow Balliet qui mit en évidence l’importance des voyelles et a travaillé sur les maîtres nombres 11 et 22.

– Juno Kapp qui a développé les notions d’Apogées et de défis.

– Florence Campbell.

A la suite de ces 3 femmes, vient Kevin Quinn Avery dont le livre  » The numbers of life  » eut un retentissement important dans le monde. De nombreux numérologues reconnaissent actuellement l’apport fondamental de son travail pour la numérologie et l’influence qu’il exerce sur eux.

En ce qui concerne la numérologie telle qu’elle est pratiquée actuellement, deux sources sont données : la Grèce antique et la Chaldée.

De la Grèce antique nous vient le système construit par Pythagore, le plus utilisé actuellement.

Pythagore est donc considéré comme le père des mathématiques et de la numérologie modernes. En effet, c’est lui, entre autres, qui a établi la correspondance entre les lettres et les nombres qui a permis de montrer qu’un nom, loin d’être une juxtaposition anodine de lettres, émet un rythme et une vibration qui lui sont particulières auxquels nous sommes plus ou moins réceptifs, même si nous n’en sommes pas toujours conscients. La vie de Pythagore nous est peu connue et son enseignement, transmis oralement à des disciples triés sur le volet, ne nous est parvenu qu’indirectement par leurs écrits après sa mort. .

Il serait né à Samos au IVème siècle avant J.C. L’origine de son nom n’est pas certaine. Pour certains, il aurait été appelé Pythagore ( » L’envoyé de Dieu « ) en référence à une prédiction de la Pythie de Delphes qui aurait annoncé à ses parents la naissance d’un fils d’essence divine. Pythagore créa également une école où il transmit ses connaissances. Sa pensée a influencé notamment Platon qui intégrât, dans ses conceptions déjà avancées concernant les nombres, les idées de Pythagore.

école officielle de voyance sensitive méthode pierre horn

Numérologie