LE CHARIOT (Arcane 7) ÉCOLE DE VOYANCE PIERRE HORN COURS DE TAROT

CHARIOT

LE CHARIOT (Arcane 7)

 

CHARIOT CARTE

CHARIOT

Arcane de la Réussite, Chance, Gain, Déplacement, Mutation…

LE CHARIOT vous invite à prendre un départ triomphant et à dompter vos impulsions et vos craintes pour enfin marcher dans une direction choisie avec discernement, sagesse, enthousiasme et optimisme.

Cet Arcane apporte succès et bonheur, aisance et parfois richesse si on fait preuve de patience, de volonté et de maîtrise de soi.

Arcane du triomphe, de la réussite, du succès !

On a été courageux, persévérant et nos efforts payent enfin. Tout bouge vers la réussite.

Il faut aller jusqu’au bout, ne pas hésiter, la persévérance paye, on est sur le bon chemin.

Ce n’est pas le moment de s’endormir sur ses lauriers.

On est poussé par des vents favorables.

La chance est avec nous.

Il y a du mouvement à prévoir, des déplacements, des voyages, peut-être même un déménagement. On ne reste pas assis, beaucoup de mouvements s’annoncent.

Connecté aux courants matériels, le Chariot représente le mouvement, la conquête.

La septième lame du tarot signifie aussi bien victoire sur le plan matériel, réussite sur le plan humain, que propagande par la parole.

Son symbolisme oblige l’être à un mouvement perpétuel.

Ayant terminé son initiation en tant qu’humain, le Chariot, dénué de doutes et d’aléatoires, porte la couronne du triomphe, car il avance vers une nouvelle existence.

Son sens de l’initiative et de l’action lui donne la possibilité d’aider les autres. Le Chariot évoque également le fils.

Sa symbolique positive : Le Chariot était retenu par l’Amoureux de la 6ème lame !

Nous constatons qu’il est ici auréolé de gloire, couronné, comme si les doutes d’hier faisaient maintenant partie du passé.

Nous voyons ici représentée la symbolique de la réussite et de la mutation.

Cela signifiera la fin des incertitudes, la marche en avant vers un avenir meilleur.

Le Chariot est incontestablement une carte positive dans la mesure où elle reflète le dépassement de soi-même.

 

 

DANS LE SENS ÉLÉMENTAIRE

Mots-Clés : Chance, Réussite, Voyages, Déplacements, Mouvements.

CHARIOT VOYANCE

CHARIOT

SENS POSITIF 

Cet arcane est synonyme de victoire, de confiance et d’initiatives.

Il est le symbole de valeurs telles que la maîtrise de soi, l’équilibre, la force et la prise de risques.

Tirage amoureux : vie affective riche, rencontres, concrétisations amoureuses.

Tirage professionnel : réussite dans le travail, mutation, déplacements professionnels, changement d’orientation, signature de contrats.

Tirage financier : échanges fructueux, situation favorable.

Tirage vitalité : énergie à toute épreuve, moral au beau fixe.

Message de l’arcane : le Chariot vous encourage à agir au quotidien et face à l’adversité sans jamais vous prémunir de votre ténacité et votre bonne humeur.

Il est important de rester confiant en l’avenir et en votre potentiel.

 

SENS NÉGATIF

Cet arcane est aussi synonyme de contrôle de soi difficile, de blocages, d’une confiance démesurée ou amoindrie.

Le Chariot est alors symbole de désordre, de conflits et de ruptures.

Tirage amoureux : désirs inassouvis, éloignement et brouilles, rupture possible, problèmes dans l’affirmation de soi.

Tirage professionnel : nécessité de se maîtriser, conflits dans l’équipe de travail, insoumission.

Tirage financier : dettes, dépenses financières excessives.

Tirage vitalité : besoin de repos, énergie descendante.

Sa symbolique négative : Mal placée dans votre jeu, la 7ème lame peut également attirer à elle des puissances négatives : de mauvais choix qui se font jours, des scandales, des décisions mal évaluées…

Message de l’arcane : le Chariot vous conseille de travailler à rester maître de vous-même en toute situation, tant sur le plan personnel que professionnel.

S’affirmer tranquillement, entre une position passive et une position agressive est indispensable à la poursuite de vos objectifs.

Vos relations avec les autres n’en seront qu’embellies.

 

OPTIQUE « ÉVOLUTION PERSONNELLE »

Nous avons vu qu’il fait partie de la famille des résultats, aussi cet arcane nous rend attentif à l’avenir.

Il exprime une réussite ou un échec en prévision, comme dans le cas d’études, d’une formation, d’un sport, etc.

Dans un premier temps, de reconnaître la famille de l’arcane permet de bénéficier de repères concrets ; en effet, les dénominations des arcanes nous relient directement à la réalité des phénomènes.

Ensuite, l’image ainsi que le nombre vont procurer une multitude d’informations complémentaires.

Le langage symbolique figurant dans les arcanes majeurs du Tarot de Marseille permet une lecture sur plusieurs niveaux d’interprétation.

En reprenant l’exemple de l’arcane le Chariot, sur le plan spirituel, cet arcane exprime un besoin de contrôler ses pulsions par la raison et la volonté.

Il représente l’assurance de soi procurant un sentiment de fierté personnelle (ou, à contrario, un sentiment de honte ou de culpabilité), tout en signalant un manque de volonté propre.

Étudions maintenant cet arcane par une approche plus ésotérique.

Tout d’abord, comment comprendre qu’après les six premiers arcanes désignant des personnages (du Bateleur à l’Amoureux) apparaît, en septième position, un nom désignant un objet, un engin inventé par l’humain ?

CHARIOT VOYANCE PIERRE

CHARIOT

Pourquoi un chariot ?

Et, pour quelles raisons un chariot et non un char ?

Les chars et chariots représentent une invention permettant de déplacer plusieurs personnes et quantités d’objets lourds.

Ils sont des engins permettant de meilleurs rendements tout en économisant les efforts.

Un chariot est principalement employé pour le travail, le plus souvent il est utilisé comme accessoire complémentaire à une machine.

Alors qu’un char est un engin à deux roues tiré par des animaux, conçu pour le transport de personnes ou de lourdes charges.

À l’époque (avant ou durant le Moyen Age), pour se procurer un chariot, il fallait avoir de l’argent et donc, une situation sociale (dirions-nous aujourd’hui).

Un chariot devient ainsi un symbole d’acquisition et de réussite sociale.

Le nombre 7 de l’arcane, VII, confirme l’aboutissement.

7 est un nombre considéré divin. Dieu a créé le monde en sept jours.

Le septième jour, Dieu se repose et admire son œuvre.

L’image figure un homme jeune, probablement un prince (il est couronné et tient un sceptre dans la main gauche, signe de pouvoir et de puissance), se trouvant dans un char recouvert d’un dais.

Sur ce dessin, on peut voir un char plutôt qu’un chariot.

Deux chevaux tirent le char en question.

Le Chariot peut symboliser ainsi l’acquisition d’un bien ou d’un savoir procurant un certain prestige, mais l’engin reste toutefois comme téléguidé ; en effet, un chariot se déplace sur des rails, par exemple.

Suivre des rails équivaut à suivre un chemin tout tracé d’avance, par exemple dans le cas d’une personne jeune qui agirait en fonction du désir des parents.

Suivre des rails signifie se conformer.

Cet arcane représente ainsi une volonté se développant encore sous l’influence d’une volonté plus puissante.

Le personnage n’est pas encore tout à fait responsable de ses actes.

À noter, sur le dessin, que les roues du chariot sont placées de façon illogique par rapport à l’avancée des chevaux comme si le char, plutôt que de partir de l’avant, allait se déplacer de côté.

Et les chevaux sont désemparés : bien qu’ils regardent dans la même direction, le bleu semble vouloir partir dans la direction opposée au cheval rouge ; ce qui peut signifier que le personnage a un but, mais que les moyens d’y parvenir reste flous.

Un chariot, surtout un char, est un véhicule comme l’est aujourd’hui la voiture.

Conduire un char symbolise la façon que nous avons de mener notre vie, de répondre à nos besoins et désirs, ce qui comprend la façon de contrôler nos pulsions, nos émotions et idées.

Les noms et image de cet arcane me font penser à l’enseignement de G. I. Gurdjieff qui a expliqué que l’être humain avance dans la vie tel un cocher dans son fiacre.

Pour autant que le cocher écoute son maître (il s’agit du maître intérieur, comme nous allons le voir par la suite), il évoluera vers plus de conscience…

G.I. Gurdjieff enseignait « Le cocher doit entendre et comprendre la voix du Maître, il doit savoir comment on conduit ; le cheval doit être dressé à obéir aux rênes ; le cheval doit être correctement attelé… »

G. I. Gurdjieff a expliqué que la voiture (le fiacre) est le premier corps de l’être humain :

son corps charnel.

Le cheval représente le deuxième corps :

le corps naturel ou astral qui sert notre centre émotionnel.

Le cocher représente le corps mental ou spirituel qui sert notre centre intellectuel.

Le Maître représente la possibilité de développer un quatrième corps :

le corps divin ou causal qui représente une conscience accrue, la « Volonté », le « Moi » (il s’agit ici du « Moi essentiel » ; en effet, G. I. Gurdjieff a précisé que sans même le savoir chacun de nous est constitué d’une multitude de moi indisciplinés ; et cette multitude de moi passent différents ordres au cocher qui n’entend pas son Maître, tant il est occupé et perturbé à devoir satisfaire aux divers ordres parfois contradictoires des moi indisciplinés).

Le conseil de G. I. Gurdjieff :

« Le travail sur soi doit commencer par le cocher, qui doit se réveiller et apprendre à comprendre son Maître.

Il doit aussi apprendre à conduire les chevaux, à les atteler, à les nourrir, à les soigner et à bien entretenir la voiture. 

Le travail sur le corps est une chose ; le travail sur les liaisons, c’est–à-dire sur la compréhension du cocher qui l’unit à son Maître, sur les rênes qui le relient aux chevaux, sur les brancards et les harnais qui rattachent la voiture aux chevaux, c’est tout autre chose. »

L’arcane le Chariot symbolise le cocher, la faculté mentale des humains, apprenant à prendre soin de son véhicule (son corps), notamment en maîtrisant ses pulsions et émotions (les chevaux).

Le travail sur soi consiste à développer son intelligence, le personnage sur le Chariot doit encore mûrir. 

Le personnage apprend à harmoniser ses divers élans opposés, c’est-à-dire son énergie passive représentée par le cheval bleu et son énergie active représentée par le cheval rouge.

Pratiquement, le dessin montre un conflit entre les divers élans du personnage (les chevaux se dirigeant dans des directions différentes) ; cela indique la nécessité d’apprendre à considérer le besoin d’action (le cheval rouge), impulsif et rationnel, tout comme le besoin de réceptivité méditative notamment en écoutant son ressenti, son intuition et son sentiment.

Rouge et bleu peuvent représenter également les couleurs du masculin et du féminin.

Le personnage apprend à identifier en lui-même ses diverses tendances émanant du féminin (la réceptivité, la fantaisie, la sensibilité, l’intuition) et du masculin (la rationalisation, la logique, l’action, l’autorité), suite à quoi il aura à trouver un fonctionnement équilibré entre ses divers élans opposés.

Nous pouvons voir également que le monde de l’apparence, de l’image de soi, est fortement représenté notamment par le chariot avec un dais, les vêtements du personnage et ses attributs ; ce qui signifie que le personnage brille en apparence, mais il ne se maîtrise pas encore.

En conclusion, tous ces éléments semblent confirmer que le Chariot signale un besoin de s’émanciper en développant une volonté propre, afin de devenir responsable de ses pensées et actes.

Ce résultat, le premier de la famille, touche au développement de l’intellect.

Le Chariot est le premier seuil à franchir pour un éveil de l’intelligence et d’une conscience supérieure.

OPTIQUE « THAUMATURGIQUE »

suite seulement pour les abonner ou les élèves de l’école qui suivent les cours.