clairvoyant arcane 17 école de voyance Pierre Horn cours de tarot suite

clairvoyant

Blog

OPTIQUE THAUMATURGIQUE

Deux êtres figurent sur le dessin de l’arcane L’ÉTOILE, une femme et un oiseau (ou un papillon).

On peut y voir aussi un bout de terre vallonnée avec de la végétation, ainsi qu’une sorte de mare d’eau ou de rivière.

Et sur un fond de ciel blanc brillent huit étoiles.

Nous trouvons dans cette représentation les quatre éléments : la terre, l’eau, le feu et l’air.

(L’oiseau symbolise que le langage des oiseaux est la clé!).

L’une des huit étoiles apparaît plus imposante, plus grande que les autres.

Elle se trouve au centre du haut de l’image.

Sept étoiles plus petites entourent la grande étoile centrale. 

La grande étoile paraît s’ouvrir, telle une fleur.

Huit est le nombre nucléaire de l’arcane L’ÉTOILE  (17 = 1+7 = 8).
Huit symbolise la perfection, la complétude, l’équilibre et l’infini (le 8 placé horizontalement).

Huit est le nombre de l’arcane la Justice du Tarot qui symbolise notamment « la raison ».

Dans la vie et selon les événements, il est parfois nécessaire de recourir à la raison et d’autres fois, à l’intuition.

Les arcanes LA JUSTICE et L’ÉTOILE sont ombre et lumière, comme les côtés pile et face d’une même pièce de monnaie.

La femme est nue, elle n’a rien à cacher, elle se montre telle qu’elle est, naturellement. 

Son genou gauche est plié et repose sur le sol, signe d’humilité et d’allégeance.

Se mettre agenouillé est un cérémoniel qui est une grande marque de respect. 

Que fait cette femme ?

Dans une position agenouillée, elle maintient une position inconfortable qui s’observe surtout au niveau des bras et épaules.

Elle tient deux brocs rouges, un dans chaque main, et elle verse de l’eau dans une sorte de mare ainsi que sur le sol.

Peut-être se lave-t-elle la jambe et le pied droits, ce qui symboliserait une purification de l’âme.

Effectue-t-elle une sorte de rituel (de purification ou autre) ?

clairvoyant

L’ÉTOILE est d’abord et avant tout en train d’opérer un cérémoniel, avec deux amphores.

Ce rituel concerne les éléments, terre et eau.

On y reconnait un respect pour la nature et le terrestre…

Aussi, c’est l’illustration de la bénédiction des astres sur la Terre.

L’ÉTOILE opère un rituel qui semble vouloir créer un lien entre le terrestre et le céleste… 

Le pied droit repose délicatement sur le sol, alors que le pied gauche est levé vers le ciel ; ce qui peut représenter que l’âme tire sa force de la terre (matière) et du ciel (spirituel). 

La femme semble savoir exactement ce qu’elle fait ; et elle opère avec dévotion et dignité.

Il ressort de cette image, également, une idée de don de soi ou d’offrande, une offrande d’ordre spirituel vu la couleur de l’eau s’échappant des amphores.

À noter que l’on retrouve les deux amphores que tient le personnage apparaissant sur l’arcane de LA TEMPÉRANCE.

Le personnage de l’image de  LA TEMPÉRANCE est également une femme avec de longs cheveux bleus.

Les amphores sont différents, dans  L’ÉTOILE les deux sont rouges alors que sur  LA TEMPÉRANCE  l’un des deux amphores est bleu.

Le liquide blanc, manipulé par l’intermédiaire des deux amphores dans LA TEMPÉRANCE, devient bleu dans l’image de  L’ÉTOILE .

Et le liquide devenu bleu (spiritualisé) est versé sur le sol et dans l’eau.

Cette scène figurant sur l’arcane  L’ÉTOILE  parait confirmer l’idée d’un rite de purification ou, peut-être, de communication, de connexion.

L’oiseau (à mon avis un colibri) semble regarder cette scène. Ses ailes sont relevées, comme s’il allait prendre son envol ou pour se poser sur l’arbuste.
Il est noir, couleur de l’irrationnel et de la transformation.
L’oiseau est un symbole riche.
Il est un représentant du monde céleste aussi, il peut symboliser un messager divin, comme le symbole de l’ange.
L’oiseau figure également l’imagination, ce qui renvoie à la subjectivité, à l’illusion et à une possible morbidité.
Le plus souvent, un oiseau figure l’âme et son élévation spirituelle.
 
Il en découle des questions du type : cet oiseau, est-il une représentation de l’âme de la femme agenouillée ?
Ce qui représenterait qu’elle a purifié son âme (en se lavant les pieds).
Âme qui, maintenant, peut s’élever vers d’autres états d’être (perception et conscience supérieures).
 
Ou bien, est-ce que l’oiseau est venu délivrer un message à la femme ?
Dans ce cas de figure, cette image représenterait une faculté extraordinaire, comme une capacité de clairvoyance ou un pouvoir de canalisation des forces supérieures (médiumnité, pouvoir de guérison, voyance, etc.).
 
Le personnage de LA TEMPÉRANCE a des ailes dans le dos, ce qui signifie que son âme se développe et s’extériorise.
Dans l’arcane l’étoile on voit un oiseau, ce qui montre que l’âme est maintenant purifiée.
Avec légèreté, elle est capable de percevoir les événements de haut soit, avec esprit.
 
En résumé, L’ÉTOILE fait référence à l’intuition, à l’agir spontané, à l’inspiration, désintéressé et juste.
L’intuition est l’une des quatre fonctions psychiques définies par C. G. Jung.
Dans le dictionnaire, l’intuition est définie comme une « connaissance directe et immédiate, sans recours au raisonnement ».

C. G. Jung explique l’intuition comme suit : « fonction de perception inconsciente (…) représentée par une attitude d’attente, contemplation, regard intérieur… »

L’ÉTOILE est une lumière céleste qui est liée à la lumière de l’Étoile qui est en nous !

Le Tarot est un guide qui cherche à nous mettre en contact avec « notre Étoile ».

Le Nombre Dix-sept, L’ÉTOILE dans le Livre de Thoth, est rattaché à la planète Mercure qui est celle d’Hermès Trismégiste et de sa précieuse Table d’Émeraude, synthèse de la toute puissance de la Connaissance hermétique et de la maîtrise de son incontournable langage analogique.

clairvoyantCe Nombre Dix-sept est en deuxième position dans ce sixième ternaire (16-17-18), il est donc sous l’influence de la Conscience, à l’identique du Nombre Huit dont il est une déclinaison comme le précise sa réduction théosophique (1+7 = 8).

Mercure/Hermès le messager des dieux, mais aussi le Divin thérapeute résume assez bien la réunion de la Connaissance (Justice) et de la pratique des pouvoirs magiques (thérapeute du corps et de l’âme-de-vie) auquel accède l’initié lorsqu’il parvient à ce Mercure éthique…

De ce messager des dieux, l’initié reçoit sa nourriture spirituelle sous forme de lumières de connaissances et d’influences astrales conscientes et inconscientes ; et en devenant volontairement ce fils d’Hermès, (filiation selon ce qui est précisé dans le chapitre VI de La Véritable Histoire d’Adam et Ève enfin dévoilée), il devient le truchement de ce messager divin en reflétant ses lumières nourricières pour permettre à ceux qui en manifestent l’appétit de s’en nourrir à leur tour.

La Table d’Émeraude est réellement la clé de ce Nombre Dix-sept, elle exprime le travail que doit faire la faculté volitive pour poursuivre la voie de son évolution, ce qui implique une lecture en rapport des acquis des seize Nombres précédents, ainsi que des Enseignements issus des Tables de la Loi, dont les lames du livre de Thot, cette Cabbale Mère, sont indissociables.

TABLE D’ÉMERAUDE :

“Il est vrai, sans mensonge, certain et très véritable :

Ce qui est en bas est comme ce qui est en haut et ce qui est en haut est comme ce qui est en bas ; pour faire les miracles d’une seule chose. 

Et comme toutes les choses ont été, et sont venues d’un, par la méditation d’un : ainsi toutes les choses ont été nées de cette chose unique par adaptation.

Le soleil en est le père, la lune en est la mère, le vent l’a porté dans son ventre, la terre est sa nourrice.

Le Père de tous les talismans du monde est ici. Sa force ou puissance est entière, Si elle est convertie en terre.

Tu sépareras la terre du feu, le subtil de l’épais doucement, avec grande industrie.

Il monte de la terre au ciel, et derechef il descend en terre, et il reçoit la force des choses supérieures et inférieures. Tu auras par ce moyen la gloire de tout le monde ; et pour cela toute obscurité s’enfuira de toi.

C’est la force forte de toute force : car elle vaincra toute chose subtile, et pénétrera toute chose solide.

Ainsi le monde a été créé.

De ceci seront et sortiront d’admirables adaptations, desquelles le moyen en est ici…”

Pour une analyse complète des sentences de cette Table d’Émeraude, vous pouvez consulter nos articles connexes ici

clairvoyantLe symbole hiéroglyphique de la lame Dix-sept du livre de Thot, représente une femme nue, qu’il convient de rapprocher de la signification qu’en donnent les Tables de la Loi, c’est-à-dire la Faculté Volitive en action de notre Aîshah déversant le contenu de deux vases, l’un d’argent et l’autre d’Or, sur la terre ; sa tête est entourée d’étoiles à Huit branches, comme pour nous signaler le rapport qu’elle a avec la lame Huit, celle de la Justice (Connaissance) et de la planète Jupiter, ainsi que son origine qui n’est pas terrestre et mortelle.

Il convient de remarquer que si le vase d’argent déverse sur la terre qu’elle féconde, un contenu d’eau, cette eau des alchimistes qui ne mouille pas les mains et qu’il convient d’entendre comme un fluide énergétique, le vase d’Or lui, déverse dans l’eau d’un lac ou d’un fleuve un liquide brûlant, comme en témoignent les vapeurs qui s’en exhalent, ce qu’il convient de comprendre comme une énergie différente de l’eau et qui est celle du Soleil le feu.

Ceci devant se rapporter à ce que dit la Table d’Émeraude.

Le soleil en est le père, la lune en est la mère, le vent l’a porté dans son ventre, la terre est sa nourrice.

Le Père de tous les talismans du monde est ici.

Sa force ou puissance est entière, Si elle est convertie en terre.

Tu sépareras la terre du feu, le subtil de l’épais doucement, avec grande industrie.

Toute l’alchimie du Grand Œuvre se trouve ainsi admirablement résumé dans cette Table d’Émeraude, ce Nombre Dix-sept est la Volonté (Ève) en action au service de la Providence, qui la nourrit et qui lui permet d’exercer ses pouvoirs et son libre arbitre.

Si l’alchimie est l’Art majeur qui permet de transformer le plomb intellectuel en Or spirituel, c’est aussi celui qui se traduit par la confection de l’élixir de longue vie (l’accession à la conscience de son immortalité), en rapport avec le pouvoir thérapeutique de Mercure/Hermès dont le Caducée est l’emblème de la médecine.

La maîtrise de cette Puissance du Nombre Dix-sept, sera donc pour l’œuvrant sa capacité et son pouvoir de porter remède aux maux des âmes-de-vie, et par voie de conséquence, bien souvent, aux maux des corps dont la santé est intimement lié à celle de l’esprit et en découlent directement, car l’un (l’esprit) en est souvent la cause, et l’autre (le corps) en manifeste les effets.

Le Tao-Tô-King résume ce Nombre Dix-sept de la façon suivante :

“Voici ce qui, depuis les origines, a atteint l’unité : Le ciel parce qu’il est pur. La terre parce qu’elle est stable. Les esprits parce qu’ils sont transcendants.

Les vallées parce qu’elles sont riches en eau.

L’humanité parce qu’elle se reproduit.

Les souverains et les gouvernants parce qu’ils donnent l’exemple.

C’est l’unité qui les rend parfaits.

Si le ciel n’était plus pur, certainement il s’effondrerait.

Si la terre n’était plus stable, elle s’écroulerait.

Si les esprits n’étaient plus transcendants, ils s’évanouiraient.

Si les vallées n’étaient plus humides, elles deviendraient des déserts.

Si les dix mille êtres cessaient de se reproduire, ils disparaîtraient.

Si les souverains et les gouvernants renonçaient au pouvoir, leurs pays tomberaient dans le chaos.

La noblesse repose sur l’humilité.

Ce qui est grand prend appui sur ce qui est infime.

Ainsi les souverains et les gouvernants se nomment-ils eux-mêmes orphelins, hommes sans valeur et de peu de mérite.

Ils montrent par là leur compréhension de l’ordre profond des choses.

L’honneur suprême est en dehors de l’honneur.

Car le Sage ne cherche ni a briller comme le jade, ni a être rejeté comme un caillou.

Il vit au-dessus de l’estime et du mépris.”

Le Nombre Dix-Sept a pour lettre hébraïque “Phé”, nom divin Phodé (rédempteur, l’âme sage).

Dans mon cas je ne dit pas “Phé”, je dis “Fée”.

OPTIQUE INITIATIQUE

Bonne étoile qui accompagne l’initié, la compréhension spirituelle intérieure libératrice…

 

LA CLAIRVOYANCE

clairvoyant

L’Arcane de L’ÉTOILE est en elle même « LA CLAIRVOYANCE » et la source de tous les dons !

Elle représente notre lumière intérieure, nos inspirations, nos talents… 

L’ÉTOILE est, en vérité, notre Étoile intérieur, notre guide intérieur…

Quant à la Clairvoyance…

La Clairvoyance est un « Don inné ».

Chaque être humain a cette faculté qui permet de voir au-delà des apparences.

Très souvent ce don se manifeste sans que nous en ayons vraiment conscience.

C’est-à-dire sans l’activer consciemment.

Cependant, suivant notre cheminement spirituel, nous avons le choix de continuer dans cette voie ou pas.

Ainsi ce don se développe d’une manière volontaire, c’est-à-dire par l’activation consciente de notre potentiel.

Qu’est–ce que la clairvoyance ?

Il s’agit d’une des nombreuses voies, ou chemins initiatiques si vous préférez, que nous pouvons emprunter pour retrouver qui nous sommes.

La clairvoyance permet à l’être qui veut atteindre des états supérieurs d’y parvenir.

Mais il faut bien être conscient que cette voie n’est pas de tout repos.

Celle-ci exige de l’individu qui veut servir l’humanité, dans un état d’amour véritable et de service véritable, d’être un être qui se purifie quotidiennement et incessamment.

Il doit aussi développer une conscience spirituelle. Cette voie n’est pas évidente à cause de la grande responsabilité et de l’exigence très profonde qui appartient à celui qui décide de prendre ce chemin.

Pour aller dans cette voie…

LES ÉTAPES PRESCRITES PAR LA MAISON-DIEU, L’ÉTOILE ET LA LUNE…

 

Les deux Arcanes de L’ÉTOILE et de LA LUNE, sont les arcanes du discernement, de la clairvoyance, et de la DIVINATION. Ce sont des lames directement en lien avec l’astral, et les forces cosmiques, mais aussi ce sont deux arcanes intimement liés à notre être intérieur, à notre âme, au domaine du spirituel, certes, mais aussi aux domaines de la magie et de la divination.
 
L’Arcane de LA LUNE représente notre intérieur, et l’obscurité qui y règne…
LA LUNE amène l’initié à faire un grand nettoyage de son intérieur…
Et c’est l’Arcane qui est une étape obligée avant d’Avoir accès à un « don ».
 
L’Arcane de l’Étoile est en elle-même : « Le don ». Elle indique de c’est le temps de se mettre dans le mode de « réceptivité ».

Afin d’opérer la métamorphose souhaité, il faut tout d’abord accepter de se détacher (MAISON-DIEU). Ceci est la première étape.

Il faut se détacher de sa propre réputation, de ce qu’il y a autour de nous, de ce que disent les autres et de ce qu’ils peuvent penser et de sa propre pensée et de ses propres émotions.

Après le détachement il faut développer son discernement ( L’ÉTOILE ) afin de différencier la voie de l’illusion de celle de l’esprit.

Et parvenir à faire la différence entre le chemin de l’illusion et celui de l’Esprit.

Plus précisément, la voie de l’illusion c’est la voie de la chair, de l’émotion, du mental intérieur, de l’ego, de l’orgueil, de la recherche, de la réputation, de la recherche dans la manière d’être uniquement reconnu et apprécié.

Cette voie est étroite car elle demande une totale purification.

Cela ne veut pas dire qu’il faut être un ange pour avoir accès à la clairvoyance.

Mais il faut garder à l’esprit les exigences de cette voie.

Je ne dis pas que cette voie n’est pas gratifiante, bien au contraire.

Il faut accepter de regarder en toute sincérité quelle intention vous avez pour choisir cette voie.

Sachez que même à cet instant où tombent les masques vous serez accompagné pour aller vers cette vérité.

L’ÉTOILE est l’arcane le plus mystérieux du Tarot et pourtant c’est l’arcane qui est la plus importante du jeu…

Cette étoile rappelle que tous les individus sont dotés d’un don, et qu’ils ont une noble mission à réaliser…

Elle rappelle aussi que tous le monde peu d’adresser à elle et lui demander d’être éclairé dans notre cheminement…

L’Étoile est la plus bienveillante des arcanes avec l’arcane de l’Impératrice et du Pape…

Ce sont là des arcanes qui ne juge pas et qui accorde protection et magnanimité, à tous les êtres vivants…

Si l’arcane de LA MAISON-DIEU est un passage obligatoire pour se rendre à L’ÉTOILE et enfin bénéficier des pouvoirs qu’elle recèle, LA LUNE quant à elle, est le passage obligatoire vers l’accès à ces pouvoirs inestimables.

Après avoir fais le sacrifice de laisser tomber ses vieux concepts (MAISON-DIEU), après avoir eu des signes de synchronicité, des preuves que le hasard n’existe pas, des preuves que l’invisible se manifeste et que l’On peut prendre notre destinée en main…

On arrive à retrouver notre lumière intérieure, du fait, on retrouve notre confiance en nous-mêmes, ce qui est primordiale !

C’est seulement en cette condition que l’on peut retrouver en nous-mêmes la voix de la sagesse, et cette étoile qui brille au milieu de nos ténèbres, notre don…

L’ÉTOILE exprime notre raison d’être.

Elle est l’arcane qui confirme l’importance que peut prendre notre existence si l’on apprend à se faire confiance, à faire confiance à nos talents, à faire confiance à la vie, et à notre bonne étoile.

Évidemment, si l’Étoile vous incite à développer vos dons, elles vous donne aussi le courage de poursuivre votre cheminement dans le processus évolutif du Tarot, car L’ÉTOILE vous invite à accepter avec confiance une « métamorphose » en profondeur…

C’est pourquoi, L’ÉTOILE vous indique de poursuivre votre cheminement et de passer par la phase de la LUNE avant de connaitre la lumière (SOLEIL), la résurrection (JUGEMENT) et enfin, l’apothéose (LE MONDE)…

La présence combinée des arcanes de L’ÉTOILE et de la LUNE dans une consultation indique presque toujours un don de clairvoyance, et invite le consultant à développer ses dons de médiumnité…

Ce sont les deux lames qui concernent les domaines de la magie, de la sorcellerie, et bien évidement, de la divination…

clairvoyant

clairvoyant

clairvoyant

Comment développer le don de clairvoyance ?

Ce phénomène se manifeste chez celui qui a la maturité et se présente dans un moment tout à fait inattendu.

Tout à coup la personne voit qu’elle vient de traverser une porte qu’elle ne connaissait pas et peut-être même vers laquelle elle n’avait pas d’aspiration particulière.

Mais voici que les choses lui sont révélées.

D’autres personnes peuvent aussi développer la clairvoyance avec une intention très pure de parcourir cette voie étroite.

Alors ils pourront avec la méditation, avec le silence, avec la vérité intérieure développer progressivement une attitude d’âme qui le prépare à devenir clairvoyant.

Lorsque l’âme est appelée dans cette voie-ci momentanément elle quitte le corps.

Il y a alors séparation de la matière et de ” l’esprit “.

C’est comme si l’être dans la pureté de sa clarté d’être était capable de remonter à l’intérieur de son canal jusqu’à son âme et son Moi Supérieur.

Une fois à ce niveau il lui est plus facile d’étendre ses antennes et d’aller chercher des vibrations et d’être capable de traduire ces vibrations.

Une fois qu’il a reçu ces vibrations, il les traduit et transmet ces informations au cerveau qui lui utilise le vocabulaire qui est courant pour l’être humain.

C’est pourquoi quelquefois il y a des messages qui sont difficiles à traduire pour celui qui reçoit.

Ce qui explique que souvent le clairvoyant utilisera des formes symboliques pour être capable de traduire les vibrations très élevées qu’il reçoit.

Les médiums ne reçoivent pas tous des vibrations du même plan.

clairvoyant

clairvoyant

clairvoyant

clairvoyant

Le premier type de clairvoyant

Celui où l’individu possède une grande capacité intuitive, mais il n’a pas suffisamment éveillé sa conscience et n’a pas accordé assez d’importance au détachement.

Celui–ci est alors dans l’incapacité d’accéder aux plans supérieurs, il ne peut capter que des vibrations en provenance de l’astral.

Le second type de clairvoyant

Ils sont capables d’étendre leurs antennes jusqu’aux plans supérieurs, il faut dire que ce type de clairvoyance est plus rare.

Car il faut que le canal soit sans cesse purifié pour ne pas se laisser atteindre par les vibrations de l’astral.

On peut alors se demander comment faire la différence entre ces deux sortes de clairvoyant.

D’une manière, il vous suffit de vous fier à votre ressenti.

Face à un clairvoyant en contact avec l’astral il peut vous arriver d’avoir un mal être, de vous sentir assailli ou d’avoir la sensation qu’il y a des présences autours de vous…

Cette sorte de clairvoyant fonctionne par rapport à l’énergie de votre individualité.

C’est comme si le clairvoyant avait une antenne branchée sur les vibrations supérieures et en même temps sur celles qui sont juste devant lui.

En vérité, l’approche spirituelle du voyant se focalise sur l’énergie qui entoure la personne, et non uniquement sur la personne elle même.

Comment devenir clairvoyant et développer son don de voyance ?

Comment devenir clairvoyant et voyante ?

Comment travaillent les clairvoyant voyants/voyantes ?

Il existe différents types de voyance.

Il y a les voyants ou voyantes sans support, et les voyants ou voyantes avec support.

• Les voyants/voyantes sans support sont des médiums purs, ils sont le plus souvent auditifs, ne se servent d’aucun type de support, ressentent les choses au son de la voix, par la seule présence des gens… Ces voyants sont guidés par des guides spirituels, souvent d’anciens membres de leur famille, qui leur envoient de l’au delà des signes, des ondes spirituelles, concernant les personnes qui leur demande assistance.

 

• Les voyants avec support sont souvent des cartomanciens, maniant les tarots et les différents oracles pour donner, à l’aide de la date de naissance et de tirages, des informations. Le pendule est aussi souvent employé. Il peut arriver que les voyants médiums purs se servent de supports pour appuyer leurs ressentis afin de donner la plus claire description.

La volonté de devenir voyant/voyantes

Vous devez poursuivre sérieusement votre objectif de devenir un médium. Vous devez le faire pour votre assistance ou celle des autres mais jamais pour le simple divertissement ou dans un but lucratif. Plus pures vos intentions seront et mieux vous arriverez à pratiquer la voyance et la méditation.

Pratique de la voyance. 

Le développement psychique du voyant est central pour pouvoir ressentir les choses. À cette fin, l’apprentissage et la pratique de la méditation régulièrement (méditation quotidienne de 10 à 20 minutes par jour) est la clé pour mettre ses sens en éveil. (phase de LA LUNE) ; ainsi que les contacts privilégié avec la nature (L’ÉTOILE)… L’idéal est de se trouver un endroit en pleine nature pour aller y méditer ou seulement s’y ressourcer… Un endroit qui vous inspire…L’ÉTOILE vous conseille de vous rapprocher de la nature, de prendre contact avec ses énergies…

 

C’est à partir de cet état accrue que l’information, des symboles et des connaissances passe par de l’autre côté du voile. Le “voile” est un terme couramment utilisé pour décrire la barrière mince qui existe entre le monde des esprits et le nôtre. La méditation aide à construire votre champ d’énergie, ce qui contribue à vous protéger contre l’énergie spirituelle négative.

 

Nous pourrions redéfinir brièvement le point commun unissant la voyance, la clairvoyance, la clairaudience ou la médiumnité : IL S’AGIT D’UNE FACULTÉ PSYCHIQUE CAPABLE DE SONDER DES PLANS DITS INVISIBLES ET D’EN PERCEVOIR DES INFORMATIONS INTUITIVES PAR LE BIAIS D’UN ” RESSENTI EXTRA-SENSORIEL ” SURNOMMÉ GLOBALEMENT SIXIÈME SENS.

 

Si nous souhaitons que de tels ressentis soient exacts et non simplement le fruit de notre imagination, il va de soi que les approches préconisées doivent s’appuyer sur des bases solides.

 

La première base exige que L’INTENTION poursuivie soit pure. C’est à dire que l’intention soit motivée par le désir ardent d’aider, de servir son prochain avec une attitude empreinte d’un profond respect spirituel.

 

L’objectif ne doit pas être un but égoïste en aucune façon. Ainsi, afin de vous préparer à travailler avec les meilleures intentions du monde, n’oubliez pas de vous créer un petit rituel préparatoire avant chaque exercice, dans lequel vous énoncerez (comme une sorte de prière dans vos propres mots), votre désir d’aider, de servir avec le soutien de la lumière des guides spirituels de haut niveau.

 

Il est important que cette prière soit intense, sincère et qu’elle vienne du cœur dans le but de devenir un instrument de bonté et de dévouement envers vos semblables. L’évolution de votre potentiel en dépend.

 

Si des proches (peu nombreux de préférence) assistent à vos apprentissages soyez vigilant au fait que ceux-ci doivent également être habités du même respect que vous, face à vos démarches.

 

Ces démarches n’ont pas à être entreprises à la rigolade. Pour exemple, certaines personnes, totalement ignorantes des dangers qu’elles encouraient, se sont fait des tords irréversibles en s’amusant avec une planche de Ouija. Ignorant hélas, la gravité de faire appel à des forces astrales, sans précaution ni contrôle, mettant en puissance des forces leur étant inconnues mais ô combien obsessionnelles et dangereuses.

 

Mon bon ami, infirmier en aile psychiatrique, connaît trop de bien tristes cas où certaines expériences mal dirigées, ont hélas menée à des conséquences déplorables… Du reste, mis à part ces pratiques grossières, qui attirent le plus souvent des ignorants, il faut savoir que par les voies de l’occultisme en général il n’y a qu’un pas à faire vers la folie. Aussi, dans les milieux de la pratique médical concernant les troubles psychologiques, ont désignent les « occultistes » comme étant des « schizophrènes ».

clairvoyantCela dit, si vous êtes curieux mais craintif ou craintive, peut-être vaut-il mieux être dirigée par une personne expérimentée spirituellement, afin d’évoluer de façon sécuritaire, dans la lumière. Aussi, entourer vous de personnes qui vous aiment, qui veulent votre bien, qui vous apportent du réconfort mais surtout qui vous aident à évoluer sur le plan personnel, que ce soit au niveau émotionnel, psychologique, ou spirituel…

 

Notre sagesse intérieur doit apprendre à reconnaître les gens de sagesse.

 

L’Arcane de L’ÉTOILE représente justement cette lumière de sagesse… Elle est à la fois notre guide intérieur, et notre bonne étoile… L’ÉTOILE nous enseigne que la meilleure manière de se rendre à la clairvoyance ou d’accéder à n’importer quel don est de trouver la lumière qui est en nous même, de faire confiance à cette lumière qui est la source même de nos dons, de notre inspiration, de notre instinct. Ensuite, il est prescrit de suivre la voie de la sagesse, c’est à dire, d’abandonner les routes qui nous éloignent de la vérité, de la charité, de l’altruisme, de la bonté.

 

De tous les arcanes du Tarot, L’ÉTOILE est nécessairement, l’arcane qui veut votre bien, et qui veut que vous vouliez votre bien et celui d’autrui !

clairvoyant

clairvoyant

clairvoyant